Le graphiste artisan

Mémoire de fin d’étude sur le thème du « graphiste artisan ». Dans ce dernier je reviens sur l’histoire du graphisme et son héritage manuel. J’y déplore les pertes liées à l’industrialisation et l’apparition de l’outil informatique. Puis je m’interroge finalement sur la possibilité de compenser ces pertes et valoriser une autre expérience du graphisme impliquant le geste et le corps.